Actualité

L’ASSOCIATION DE CONSERVATION DE LA NATURE DE STUKELY-SUD
ANNONCE LA CRÉATION DE DEUX RÉSERVES NATURELLES

L'équipe à la signature - 27mar19Patrick Binckly, Marie-France Perraton, Micheline Morin, Christina Davidson,
Véronique Thibault (du Corridor Appalachien). En avant: Mélanie Roy et Gary Richards.

Stukely-Sud, le 27 mars 2019

L’Association de conservation de Stukely-Sud (ACNSS) est heureuse d’annoncer la création de deux réserves naturelles sur ses fonds dominants du bassin versant du ruisseau Quilliams. Les réserves du lac Brousseau et Kingfisher sont idéalement situées de part et d’autre de la route 112 et de chaque côté des sources du ruisseau Quilliams. L’ACNSS a été fondée en 2004 et a pour mission de protéger les milieux humides sensibles ainsi que d’autres terres et milieux forestiers stratégiquement situés sur son territoire.

L’aire protégée d’environ 17 acres (6,9 ha) constitue la base d’un réseau de propriétés dans les quatre bassins de Stukely-Sud et porte à 150 acres (60 ha) le total d’aires protégées pour toujours grâce à l’ACNSS et aux propriétaires qu’elle accompagne, par l’entremise d’un programme des gouvernements fédéral et provincial (Québec). « La protection de ces propriétés contribue modestement à aider le pays et la province à atteindre l’objectif 11 d’Aichi en vertu du Plan stratégique pour la biodiversité 2011-2020 de la Convention sur la diversité biologique des Nations Unies. Le but de cette entente est de protéger 17% de zones terrestres », a commenté Gary Richards, président du conseil d’administration. L’Association poursuivra ses acquisitions stratégiques en fonction du temps et des budgets disponibles.

L’ACNSS a été l’un des plus premiers, parmi les 17 membres affiliés actuels, à joindre le réseau d’organismes de conservation locaux de Corridor appalachien. « Bien que la protection à perpétuité de terres de tenure privée représente l’un des principaux accomplissements de l’ACNSS dans le sud des Cantons-de-l’Est depuis 15 ans, il faut reconnaitre que l’atteinte des objectifs gouvernementaux de 17 % pour l’ensemble du territoire québécois constitue une tâche colossale », a ajouté l’administratrice Mélanie Roy. Au cours des années, l’ACNSS a pu compter sur le soutien de la municipalité de Stukely-Sud, de Corridor appalachien, de Renaissance Lac-Brome, d’Environnement Canada et du ministère de l’Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques.

L’ACNSS mène maintenant un projet visant à uniformiser les règlements des quatre municipalités du bassin hydrographique du lac Brome ainsi qu’à protéger la biodiversité sensible et les services écosystémiques de Stukely-Sud à Lac-Brome.

Liens reliés:

Corridor appalachien - www.appalachiancorridor.ca
Renaissance Lac-Brome - www.renaissancelbl.com